FR | EN

Psycho-décoration

Notre maison nous ressemble, tel un double projeté à l’extérieur.

Sommes-nous conscients que tout, dans notre décoration, laisse des indices sur qui nous sommes ? En trois dimensions, la maison raconte à la façon d’une histoire colorée nos goûts et nos valeurs au travers des tableaux, des photos qui habillent notre décoration intérieure, ce microcosme de soi. De pièce en pièce, notre personnalité, projetée sous forme décorative sur les murs, anime des écrans de cinéma qu’il suffit de lire…

L’engouement croissant pour la décoration révèle que notre processus d’identité passe désormais par une projection ‘psycho-décorative’ de façon de plus en plus réfléchie et consciente. Comme une énigme à peine voilée, nos intérieurs laissent des indices sur notre personnalité et la psycho-décoration se prête à les décoder. Miroir de soi, chez soi.

La psychologie de l’habitat

La maison passionne sous tous ses angles. De plus en plus de disciplines ancestrales sont remises au goût du jour et d’autres, inspirées de la modernité, s’inventent pour la déshabiller sous tous ses angles : la géobiologie occidentale (inspirée du savoir des compagnons bâtisseurs), le Feng Shui traditionnel chinois, le home staging (une version marketing simplifiée de celui-ci) ou divers types de coachings de la maison.
Cet intérêt accru pour l’habitat révèle que l’espace matériel et l’espace psychique se répondent mutuellement.

C’est vrai : nos intérieurs révèlent les schémas latents qui organisent la famille et les rapports intimes entre les habitants. La distribution des pièces, elle seule, définit où commencent les territoires personnels que chacun décore et habille à sa façon unique, tel un microcosme à nul autre pareil… Au premier coup d’œil, certaines habitations frappent par leur rangement strict ou leur désordre empli de bruit ; ailleurs, l’orientation des fenêtres et la vue qu’elles offrent prolongent le rêve au dehors et appellent l’imaginaire à pénétrer la frontière intérieure. Le dedans et le dehors dialoguent. Il y a désormais tant de points de vue, d’angles d’observations possibles sur les espaces qui abritent nos êtres !

Un phénomène sociétal

Depuis quelques années, des psychologues se penchent sur ce phénomène sociétal et considèrent désormais la maison tel un objet d’analyse à part entière. L’habitat se décode, se déshabille et s’interprète à la lumière de la psychanalyse, de psychothérapies systémiques ou transgénérationnelles.
La psychologie moderne revisite sous son éclairage scientifique notre rapport à l’espace que les médecines traditionnelles et les philosophies orientales racontent dans leur langue imagée, sous forme de légendes cosmologiques. Il y a plusieurs milliers d’années, les civilisations anciennes maya en Mésoamérique , de l’Inde, du Tibet, de la Chine ou de l’Egypte commencèrent à élaborer des architectures sacrées (les pyramides à degrés mayas, le Vastu Shastra, le Tsi, le Feng Shui, l’architecture pharaonique). Leur mission était de représenter sur Terre la splendeur infinie du Ciel et des dieux…

La psycho-décoration, l’habitat sur le divan

Notre habitation est pareille au vêtement : un second corps superposé au nôtre. Comme l’habit, elle en dit long sur son propriétaire…
Notre psyché dialogue dans un va-et-vient constant avec les couleurs, les textures, les images qu’elle a projetées sur les murs : nos aménagements reflètent nos états psychiques sous forme décorative. Dans ce mouvement de projection, l’ambiance de la maison est le miroir psycho-décoratif de ses habitants. Mais en retour, une fois installée dans notre espace de vie, notre décoration ‘introjette’ ses messages symboliques en nous. Nos tableaux et nos couleurs, une fois fixés sur nos murs, nous influencent à leur tour…

La décoration autrefois essentiellement intuitive s’enrichit d’une dimension consciente où chaque paramètre décoratif est étudié aussi bien dans sa correspondance esthétique que psychologique.
Chercher la beauté, l’équilibre ou l’harmonie nous emmène au-delà de la simple projection contradictoire, paradoxale de nos fantasmes décoratifs. La psycho-décoration réconcilie la décoration projective et l’introspection.

Il vous suffit de pousser la porte d’une nouvelle rencontre avec votre habitation…

Bienvenue dans l’univers de la psycho-décoration !

 

Alexandra Viragh

consultations